Un stage pas comme les autres

Loïse -  voir en grand cette image
Loïse

Loïse est en formation d’EJE à l’epss. Déjà sensibilisée aux problématiques internationales, elle a décidé de faire son stage DC3 en Allemagne dans une crèche franco-allemande gérée par INFANTERIX, partenaire de l’epss. Loïse est partie début octobre grâce à sa bourse Erasmus+ dont elle a bénéficié après la validation de son dossier par la commission internationale de l’epss.

Loïse, vos impressions ?

C’est vraiment super ! J’ai reçu accueil très chaleureux dès mon arrivée, que ce soit pour mon installation dans l’hébergement (fourni gracieusement par Infanterix) ou pour mon intégration au sein de l’équipe de professionnels. Tout le monde est très attentif.
En plus, je m’entends très bien avec mes co-locataires. Nous sommes 3 françaises, 1 irlandaise et 1 grecque. Cette ambiance internationale est vraiment enrichissante.

Que cela vous apporte-t-il ?

Je suis convaincue que la mobilité internationale est un vrai plus tant sur le plan professionnel que personnel. C’est un mode d’apprentissage qui nous sollicite au-delà de la formation. C’est sûr que ça demande de l’adaptation, mais justement, c’est là que tout se joue. J’observe que le brassage culturel, géographique et professionnel favorise une plus grande ouverture et innovation dans la recherche de solutions. Quand on fait soi-même l’expérience de la transplantation, on est plus à même de comprendre les difficultés des autres.

Comment vivez-vous le lien à distance avec l’epss ?

Franchement ça se passe super bien. Je me sens soutenue et accompagnée par ma référente. On fait des points et des suivis réguliers. Et elle est elle-même en lien avec ma tutrice de stage.

Quelles sont les perspectives d’avenir ?

C’est la meilleure expérience que j’ai eue jusqu’à présent. On me traite comme une future professionnelle et pas comme une stagiaire. Après mon diplôme, j’aimerai revenir travailler ici ou dans une autre structure similaire.

Le mot de la fin ?

Ça passe trop vite ! Je ne peux que conseiller aux autres de faire un stage à l’international. C’est une belle expérience professionnelle et personnelle. Ce serait dommage de ne pas en profiter !