L’epss : « Notre avenir, celui des autres, »