Engagement dans le secteur professionnel

Au-delà du temps de formation, une découverte des missions sociales ou éducatives

Pendant votre formation préparatoire, une immersion dans le secteur social ou éducatif vous est demandée.

Pourquoi ?

S’impliquer dans des fonctions sociales ou éducatives fait bien souvent la différence lors des épreuves de sélection.

En effet, les candidats développent par cette implication des capacités à analyser des problématiques sociales ou éducatives et leur complexité.

Cela leur permet également de mieux percevoir la réalité des champs professionnels visés : engagement dans une relation avec des personnes et leur accompagnement, travail en équipe pluri-professionnelle, image et posture professionnelles, etc.

Plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Un stage d’une durée maximale de 8 semaines entre septembre et janvier. Ce stage peut être envisagé dans toutes les structures du secteur social ou éducatif.
  • Une mission de service civique, indemnisée, pour les 16-25 ans, qui vous est présentée de manière plus détaillée dans les pages suivantes, ainsi que les missions possibles auprès des partenaires de l’epss.
  • Du bénévolat à raison d’une à deux heures minimum par semaine.
  • Un emploi, à temps partiel, tout en restant disponible pour votre journée de formation.

Attention, un service civique ou le bénévolat amène à s’engager au-delà du temps de la formation.

La mission de service civique

Devenir volontaire dans le cadre d’un Service Civique est avant tout prendre un engagement volontaire, civique et citoyen, indemnisé. (Indemnité d’un montant mensuel minimal de 470,15 € net, versée par l’État + Prestation en nature ou en espèce d’un montant de 106,94 € correspondant à la prise en charge des frais d’alimentation ou de transport, versée par l’organisme d’accueil).

Une mission de service civique :

  • Dure de 6 à 12 mois, en continue, et à raison de 24 à 35 heures par semaine,
  • Est d’intérêt général dans un des 9 domaines d’intervention reconnus prioritaires pour la Nation,
  • Est accompagnée d’une formation civique et citoyenne et d’un appui à la réflexion sur le projet d’avenir.

Pour plus d’informations, allez sur le site de l’Agence du Service Civique : http://www.service-civique.gouv.fr.

Pour rechercher une mission d’engagement de Service Civique ou vous préinscrire, accédez au service de candidature en ligne : http://www.service-civique.gouv.fr/page/comment-devenir-volontaire.

L’epss a choisi de développer des partenariats spécifiques avec des structures associatives agréées par l’État, à vocation sociale ou éducative. Vous pouvez postuler directement auprès de ces organismes proposant des missions après avoir créé votre compte sur le téléservice. Vous trouverez les coordonnées de nos partenaires dans les pages suivantes. Attention, postulez exige de vous un CV à jour et une « vraie » lettre de motivation.

Le bénévolat

Le bénévolat permet d’acquérir de l’expérience, de partager vos compétences et/ou de les développer. De nombreuses associations existent, ont des besoins différents et une diversité de types de missions : accueil, distribution de repas, soutien scolaire, animation, etc.

Une chose est primordiale dans ce type d’engagement : votre motivation

Le bénévolat vous permet de réfléchir et d’organiser votre engagement selon vos disponibilités : en semaine ou le week-end, le jour ou la nuit, une ou deux fois par semaine, etc.

Quelques conseils essentiels pour vos CV et lettres de motivation

Votre CV

Le CV, c’est votre carte de visite. Il doit donner envie au lecteur de vous rencontrer. Vous y aurez donc mis en valeur votre parcours et vos atouts.

Avant de vous lancer tête baissée dans sa rédaction, faites le point sur vos expériences et vos aptitudes, vos compétences.

Aucune expérience n’est à minimiser, qu’il s’agisse d’un travail ou d’une expérience dans lesquels vous auriez été engagé-e au sein de votre collège ou lycée pour les plus jeunes, d’un engagement militant, bénévole, d’un « petit boulot », etc.

Soignez-en la forme et le fond …

Vos lettres de motivation

Que ce soit pour une recherche d’emploi, de Service Civique ou de stage, la lettre de motivation est un exercice difficile, mais pas insurmontable. Une chose est sûre : exit la lettre type trouvée sur un site internet ou dans un ouvrage ! À chaque candidature, sa lettre personnalisée. Un recruteur, qu’il soit directeur, chef de service ou responsable des ressources humaines, est bien souvent débordée par les candidatures, la vôtre doit donc se démarquée ! La lettre de motivation doit en effet mettre en exergue votre motivation personnelle pour la mission et l’institution visées. Elle est le lien entre le CV et la mission proposée ou demandée. CV et lettre se complètent et se renforcent. Cela veut donc dire que vous vous êtes renseigné-e sur l’institution et avez compris le public accueilli, etc. 15 à 20 lignes suffisent, une page maximum et trois paragraphes, mais en français correct, sans faute de syntaxe ni d’orthographe… Allez à l’essentiel : montrez ce que vous avez compris de la structure et énoncez votre motivation personnelle…