Coordonnateur

Le coordonnateur :

  • Anime son équipe, qui peut être pluri-disciplinaire. Le coordonnateur occupe une place qui le situe institutionnellement à l’interface du chef de service et de l’équipe socio-éducative ou médico-sociale. Sans être hiérarchique, ce rôle est central dans le lien transversal qu’il établit entre le chef de service et l’équipe socio-éducative.
  • Organise le travail socio-éducatif ou médico-social de proximité : il accompagne et soutient le travail réalisé auprès des personnes en difficulté, coordonne les différentes étapes liées à la réalisation du projet de l’usager.
  • participe et organise la conception, le suivi, l’évaluation des projets personnalisés ou adaptés à des populations spécifiquement identifiées. Quand il travaille au sein d’un service d’intervention à domicile, il doit être en capacité de travailler hors les murs tout en restant attaché au projet d’établissement.
  • développe une fonction de veille et d’expertise qui le conduit à être un interlocuteur privilégié pour l’analyse des besoins et la définition des orientations de l’institution qui l’emploie.
Retour Sommaire

Pour qui ?

Enfants, adolescents, jeunes adultes, adultes, familles et groupes, en difficultés dans le développement de leurs capacités de socialisation, d’autonomie et d’insertion, ou présentant des maladies ou handicaps.

Retour Sommaire

Dans quel cadre ?

Secteurs du handicap, de la protection de l’enfance, de la santé, de l’insertion sociale et de l’intervention à domicile. Il est employé par les associations, les collectivités territoriales, la fonction publique et les structures à but lucratif.

Retour Sommaire

Conditions d’entrée en formation ?

La formation est ouverte aux candidats travaillant dans les secteurs social, médico-social, de l’animation, de la santé, de l’aide à domicile, de la petite enfance, qui assument ou souhaitent assumer des fonctions de coordination d’équipes éducatives, sociales et soignantes. Pour cela quelques conditions d’admission sont à remplir.

  • Les candidats doivent justifier d’un diplôme de niveau IV ou III, dans l’un desdits secteurs, et d’une ancienneté professionnelle d’au moins 3 ans dans une fonction éducative, sociale ou soignante relevant de ce cadre d’activités. passage d’un entretien d’admission avec un formateur de l’école.
  • Les candidats justifiant d’un niveau V, et d’une ancienneté d’au moins 4 ans dans une fonction éducative, sociale ou soignante dans l’un des secteurs retenus, peuvent envisager également une entrée en formation.
Retour Sommaire

L’admission

Passage d’un entretien d’admission avec un formateur de l’école.

Retour Sommaire

Voir en ligne : Pour avoir plus de détails sur la formation